En supplément des interviews Huza.org a concocté un questionnaire pour connaitre d’avantage nos invités. Aujourd’hui, découvrez Jacques Jonathan Nyemb côté jardin.

Ta principale qualité…

Mon inconditionnel optimisme

Ton principal défaut…

Je dirais la même chose. Par moment, ce trait de caractère me pousse à faire des choses peu raisonnables (sourire)

Ton  personnage historique préféré… 

Cheikh Anta Diop, car il nous rappelle à tous que nous sommes assis en Afrique sur un réservoir séculaire de connaissances (philosophiques, scientifiques, artistiques) d’une richesse et d’une abondance à ce jour peu égalées.

Selon toi, le personnage  historique sous évalué…

Alioune Diop fondateur de la revue et de la maison d’éditions Présence Africaine et par ailleurs organisateur du premier Festival mondial des Arts nègres.  Sa contribution à l’émancipation des cultures africaines est immense mais reste peu connue des jeunes de notre génération.

Le personnage historique sur évalué…

Léopold Sédar Senghor

Le  fait historique africain le plus marquant…

Le déclin de l’Egypte ancienne : cet événement a annoncé la disparition de l’Afrique du « concert des nations » et justifie notre situation actuelle.

Selon toi la définition de l’identité africaine…

Pour moi, l’identité africaine se construit autour d’un âge d’or commun, d’épreuves  subies ensemble (esclavage, colonisation) mais aussi et surtout autour d’une conception du monde que nous partageons tous.

L’enjeu aujourd’hui est de matérialiser et concrétiser cela en une forme d’ « african touch ». Cette « african touch » se déclinera ensuite dans la mode, la musique, l’architecture, le cinéma bref toutes les expressions artistiques et culturelles existantes et à créer.

La réforme nécessaire pour le Cameroun…

Aujourd’hui, plus que jamais, il devient urgent de refonder la société camerounaise, refondation morale, culturelle mais aussi politique et économique. Nous devons repenser une nouvelle façon de vivre ensemble, recréer un nouveau modèle de société.

Ton avis sur la présidence de Paul Biya…

Je crois qu’aujourd’hui tous les jeunes camerounais portent  un regard lucide sur les succès et les  échecs de la Présidence  Biya.

Ce qui m’importe aujourd’hui : c’est l’avenir et cela d’autant plus que nous l’avons entre nos mains…

Propos recueillis par Mlle T, Johanna N’dia et M.D.K

À lire sur ce sujet

Interview de Jacques Jonathan Nyemb :

Côté jardin: Jacques Jonathan Nyemb

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>